La coopération européenne pour les acteurs de l'Économie Sociale et Solidaire en Auvergne-Rhône-Alpes

Une action co-financée par :

L’Innovation sociale en AURA

Dans les années 1990, alors que les pouvoirs publics sont confrontés à une augmentation des besoins et problèmes sociaux, on voit apparaitre la notion d’innovation sociale.Au-delà des interventions publiques, l’innovation sociale présente une dimension entrepreneuriale forte. Elle vise à apporter des solutions aux besoins sociaux non ou mal satisfaits et souvent émergents.

L’innovation sociale tend à créer des  nouvelles relations ou collaborations sociales» solides (Commission européenne), faisant évoluer la société vers plus d’égalité. Précisons que l’innovation sociale est une innovation territoriale, localisée.

Il est essentiel de prendre en compte la nature du territoire (quel qu’il soit) dans la réponse apportée.En Rhône-Alpes, la dynamique autour de l’innovation sociale ne cesse de croître. Des acteurs de l’innovation et de l’ESS réfléchissent ensemble pour mettre en place des projets à fort impacts économiques et sociaux pour les habitants et entreprises de notre Région.On peut citer des PTCE (Pôles Territoriaux de Coopération Economique) tels que Domb’innov qui soutient et permet, à travers les interactions du pôle, de créer des services, emplois locaux, mais également d’améliorer les conditions de vie des habitants du territoire. Le pôle souhaite faire des habitants, des acteurs clés du développement territorial.Il y a également le Pôle Sud avec le Groupe Archer qui est souvent définit comme une startup de territoire. Les actions de développement économique qui sont menées vont permettre, entre autres, de répondre aux enjeux environnementaux de relocaliser des activités industrielles, ou encore de soutenir l’essaimage de projets à fort impact.

La volonté de redéfinir l’engagement politique des citoyens est omniprésente. Tous ces axes sont cohérents avec l’idée même de répondre aux besoins d’un territoire qui souhaite voir émerger une plus forte dynamique économique et sociale en résonance avec les besoins réels.Enfin, on peut également citer InnoVales qui porte l’incubateur 1D CUBE.

L’incubateur va aider les projets socialement innovants, à travers une multitude de services, à créer de l’emploi et de la richesse localement.Outre les PTCE, les dispositifs tels que MEDCOOP permettent également de mettre en avant et de promouvoir l’innovation sociale, ce qui enrichit d’autant plus nos entreprises qui peuvent alors être soutenues dans leurs coopérations et être reconnues par un plus large public.

La Région est également moteur sur le sujet en soutenant des projets d’envergure. Elle a notamment mis en place un fond dédié à l’innovation sociale : le FISO (Le Fonds d’Innovation Sociale) porté par Bpi France qui permet aux entreprises de notre territoire de bénéficier d’un prêt FEDER Innovation à taux zéro. L’appel à projets étant permanent, toutes les entreprises portant un projet d’innovation sociale peuvent candidater.

A travers le FISO, on perçoit une reconnaissance institutionnelle et un soutien à cette forme d’innovation parfois mal comprise. C’est une avancée considérable pour les acteurs régionaux.La CRESS Rhône-Alpes (Chambre Régionale de l’économie Sociale et Solidaire) impulse également toute une dynamique autour de l’innovation sociale, en apportant par exemple un service d’accompagnement et de mise en réseau aux entreprises souhaitant s’inscrire dans cette démarche d’innovation. L’Aract Auvergne-Rhône-Alpes stimule une dynamique tout aussi intéressante mais est essentiellement porté sur les PME-TPE existantes de la région.Enfin, en 2011, l’URSCOP Rhône-Alpes (Union Régionale des Sociétés Coopératives) soutient et porte alors en partenariat avec la Région, l’Europe, le réseau France Active,la CRESS et la Fondation MACIF la création de l’incubateur Alter’Incub, dédié à l’accompagnement de cette typologie de projet. Alter’Incub se veut réellement régional et ancré au plus près des territoires. Le métier spécifique d’incubation de projets d’innovation sociales leur permet de trouver une place dans le paysage de l’entreprenariat. La reconnaissance pour ces entrepreneurs est importante. On dit souvent que l’innovation sociale n’est pas aussi bien perçue que l’innovation technologique, or elle apporte aux territoire où elle se développe une croissance plus pérenne et plus juste. Elle répond par une réflexion économique et entrepreneuriale aux besoins sociaux, non satisfaits de nos territoires. La construction du projet va même plus loin, car l’innovation sociale implique forcément une co-construction du projet avec les bénéficiaires et parties prenantes. L’aspect gouvernance y est donc primordial et indissociable du concept.

Dans ce cadre, l’expertise apportée par l’URSCOP Rhône-Alpes dans l’incubateur permet alors une vraie richesse dans l’accompagnement.C’est l’ensemble de ces dynamiques que nous souhaitons aujourd’hui mettre en lumière. Grâce à la structuration progressive d’un écosystème dédié, les entrepreneurs et entreprises de notre territoire peuvent bénéficier d’un accompagnement sur-mesure. Ils peuvent s’inspirer, se développer, et croitre plus aisément.Ce livret illustre la diversité des entreprises innovantes et créatrices d’emplois qui ont été accompagnées et qui offrent des réponses aux besoins d’intérêt collectif émergents sur le territoire. Tous les territoires, tous les secteurs d’activités sont touchés. C’est en cela que l’on peut reconnaitre la force motrice que l’innovation sociale permet au développement économique et sociale de notre région.